Galerie de l’Atelier Owena

Quand je peins

Quand je peins, j’ai peur de rien.

Le temps s’arrête, je n’existe plus.

Je me trouve dans un non-lieu où les claques de la dualité se superposent pour former cet espace temps neutre, plus rien n’existe mais tout cohabite.

Je suis le pinceau qui court sur la toile, la matiere qui prend forme.

Je suis libéré de mes pensées, de mes filtres.

Comment avoir peur de demain et regretter hier puisque dans ces moments tout simplement JE SUIS.